Etablissement
 Histoire
 Projet d'établissement
 Organigramme
 Population accueillie
 Admission
 ARAPEO
 APEIR
 As. sportive et culturelle
 
     Modes de prise en charge
 SAFEP
 SSEFIS
 Structures de Ronchin
     -> Scolarisation
     -> Rééducation
     -> Hébergement
 Pôles Ressources Territoriaux
 SAES
 Ateliers
 SESSAD
 
     Centre d'Audiophonologie
 
     Surdité
 Guide pratique pour parents
 
     Divers
 Revue de Presse
 Journal de l'IRPA
 Vidéos
 Boîte à outils

 


Modes de Prise en Charge -> Structures de Ronchin

Rééducation

Le service de la rééducation est composé de 29 postes d'orthophonistes et de 6 postes de psychomotriciens.


A) Rééducation orthophonique du langage et de l'audition

La rééducation du langage et de l'audition s'articule avec la participation active de l'enfant, autour des objectifs suivants :

  • L'amener à développer une communication orale la plus large et la plus naturelle possible suivant son âge, le degré de son handicap, ses potentialités.
  • L'aider à développer sa pensée et savoir l'exprimer, l'aider à accéder au sens.
  • L'aider à utiliser et à développer au mieux ses restes auditifs avec l'appareillage et développer la lecture labiale.
  • Lui donner la possibilité de s'ouvrir au monde extérieur et lui donner le goût de l'échange.
  • Le soutenir dans l'apprentissage du langage écrit.
  • Impliquer les familles dans la rééducation et les accompagner face à la surdité de leur enfant.

Le travail spécifique pour l'acquisition de la parole et du langage nécessite de la régularité et du temps.
Le développement de la communication sera favorisé par une stimulation précoce.

La rééducation peut être individuelle ou de groupe (rythme corporel et musical, groupe de langage, méthode audiovisuelle)

Tous les enfants de l'IRPA bénéficient d'une rééducation orthophonique dont la rythmicité est établie lors du projet personnalisé (avec l'accord de la famille).

  • La méthode verbo-tonale

Cette méthode a été élaborée, dans les années 1950-60 par le professeur Guberina, linguiste, professeur à l'Université de Zagreb et Directeur Scientifique et Technique du Centre Suvag de Zagreb.
Elle propose un entraînement auditif visant à développer les capacités fonctionnelles des zones non atteintes.
La stimulation auditive est donc indispensable et cela le plus tôt possible.

Par ailleurs, considérant que le langage est mouvement, elle met en oeuvre la participation corporelle comme médiateur de l'apprentissage de la parole, grâce à des techniques complémentaires (rythme corporel, rythme musical).
Elle mobilise toutes les possibilités du sujet sourd, en s'appuyant sur ce qui est resté intact, en exploitant les acquisitions faites dans tous les domaines.
C'est une approche globale qui s'appuie non seulement sur les restes auditifs de l'enfant, mais aussi sur toute sa sensorialité (toucher, vision, conscience kinesthésique ...) ainsi que sa motricité, son affectivité, sa mémoire ...
Le corps tout entier est engagé dans la rééducation, tant pour la perception que pour la production de la parole.

  • Le L.P.C. (Langage Parlé Complété)

C'est une aide visuo-motrice qui favorise la réception du message et l'acquisition de la langue française.
Ce code permet de visualiser la totalité du message oral. L'ambiguïté liée aux sosies labiaux est levée. Dans la chaîne parlée, les petits mots grammaticaux tels que les articles et les prépositions ne sont pas toujours perçus. Avec le L.P.C., l'enfant sourd parvient à une meilleure réception/compréhension de la langue française orale dans toute sa richesse, en lui demandant une fatigue moins grande qu'avec la lecture labiale seule. La technique s'apprend assez rapidement et c'est une pratique quotidienne qui garantit la spontanéité et la fluidité dont l'enfant aura besoin. La conscience phonologique et l'entrée dans l'écrit sont également aidées par le LPC.


B) Une rééducation en psychomotricité

La psychomotricité est une approche corporelle et relationnelle qui s'intéresse au corps dans sa globalité.
Elle a pour objectif d'aider l'enfant ou le jeune à se sentir en harmonie psychique et corporelle et à mieux utiliser son corps comme moyen de communication.
Améliorer l'aisance et l'expression corporelle favorise la communication de l'enfant déficient auditif.
Cette approche est menée à la fois sur un versant thérapeutique et rééducatif, permettant d'aider l'enfant à surmonter des troubles éventuels.
Une rééducation est proposée, si nécessaire, suite au bilan psychomoteur.
Elle fait partie intégrante du projet élaboré en équipe. Cette rééducation peut se faire en séances individuelles ou de groupe.

MAJ : le 9 Avril 2013

IRPA - Place Abbé de l'Epée - 59790 Ronchin - Crédits et Mentions Légales
Tel. : 03.20.85.10.26 - Fax : 03.20.86.09.50 - SMS : 06.87.33.75.23 (réservé aux personnes déficientes auditives)