Etablissement
 Histoire
 Projet d'établissement
 Organigramme
 Population accueillie
 Admission
 ARAPEO
 APEIR
 As. sportive et culturelle
 
     Modes de prise en charge
 SAFEP
 SSEFIS
 Structures de Ronchin
     -> Scolarisation
     -> Rééducation
     -> Hébergement
 Pôles Ressources Territoriaux
 SAES
 SESSAD
 Tremplin
 Ateliers
 
     Centre d'Audiophonologie
 
     Surdité
 Guide pratique pour parents
 
     Divers
 Revue de Presse
 Journal de l'IRPA
 Vidéos
 Boîte à outils

 


Divers -> Revue de Presse

Un film des "Sourdoués" pour faire entendre leur voix

"Puzzle" est un film amateur. Avec tout ce que cela comporte d'imperfections. Ecrit, scrénariste et réalisé par de jeunes adolescents de Sambre-Avesnois atteints de déficience auditive. Il sera projecté, ce jeudi soir, sur grand écran, à Ociné. Sans prétendre rivaliser avec les longs métrages du moment. L'uniqueobjectif est de faire entendre la voix des sourds pour la 17ème Journée nationale de l'audition. Sans cinéma.

Mathilde, devant. Derrière, de gauche à droite, Jérôme, Marine, Antoine (un peu caché), Kelly et Jonas

Joyeux. Des rêves plein la tête. Bien dans leurs baskets et dans leurs jeans. Des jeunes, tout ce qu'il y a de plus classique en somme. Peut-être même sont-ils par moment un peu plus volubiles que d'autres. Ils ont beau être sourds - comme on dit - Kelly, Marine, Mathilde et Antoine parlent. Bien. Et beaucoup même, pour certains d'entre eux ! "Ma mère a pleuré des jours entiers ... pour rien, lance dans un grand rire Marine, 18 ans, en 1er au lycée Saint-Pierre de Fourmies. Maintenant je parle trop !"
Un comble ? Absolument pas pour jérôme André, orthophoniste, comme pour Jonas Vaillant, enseignant spécialisé. Tous deux travaillent pour l'Institut de Réhabilitation de la Parole et de l'Audition (IRPA). Plus précisément pour le Service de Soutien à l'Education Familiale et à l'Intégration Scolaire (SSEFIS), antenne sambrio-avesnoise basée à Maubeuge. Avec d'autres professionnels, jérôme et Jonas prennent en charge tout au long de l'année une vingtaine d'enfants jusqu'à leurs vingt ans. "Je les aide à développer leur communication orale", pose Jérôme.
A l'écouter, c'est facile : "Ils ont tous, à des degrés divers, des résidus auditifs. La prothèse leur permet d'augmenter les informations mais il faut encore qu'ils puissent les interpréter, explique l'orthophoniste. Pour simplifier, c'est une peu comme apprendre une langue étrangère, vous n'entendez pas les mêmes sons qu'une autre personne dont c'est la langue maternelle. Je leur apprends à écouter pour bien extraire le signal sonore."
Pour faire encore plus simple, Jérôme apprend à ces jeunes à parler et, surtout, à entendre . Antoine le résume ainsi, non sans émotion dans l'hommage : "Je suis content de l'avoir connu, même dans mon handicap, j'ai trouvé des personnes formidables."

Une scolarité classique
Chaque semaine, donc, à raison de deux ou trois fois quarante-cinq minutes, Antoine et les autres bénéficient des conseils de Jérôme et de Jonas. En dehors de ça, ils font du théâtre aussi, et du ciné (lire ci-dessous "Le Film"). Ils se sont appelés Les Sourdoués. Tous suivent une scolarité classique. Actuellement prépa maths spé à Notre-Dame-De-Grâce, à Maubeuge, Antoine ambitionne d'intégrer l'école des Mines. C'est en puéricultrices que se rêvent Mathilde, pour l'heure en psycho à Mons, et Kelly, en 2de à Placide-Courtoy à Hautmont. Infirmière, ça tenterait bien aussi Marine. Laquelle hésite cependant. "Je pense aussi à travailler en cuisine, pour pas qu'on me voit." La peur du regard des autres existe, quand bien même on a du bagout à revendre. Un brin bravache, Marine estime cependant qu'être sourd, "c'est une chance parce qu'on fait des choses exceptionnelles." Comme le film. "J'ai déjà entendu dire "il est sourd, il ne pourra rien faire", oppose Antoine, nous on leur prouve le contraire !" Entendez-le-bien.

Le Film
Après les ateliers théâtre montés par Jérôme et Jonas pour libérer la parole en dehors du temps pédagogique, l'idée est venue de proposer autre chose aux parents et amis traditionnellement invités à la veille des grandes vacances. pourquoi pas un film ? D'octobre 2012 à janvier 2013, l'équipe des Sourdoués a écrit le synopsis pour tourner quarante scènes dont les dialogues, eux, ont été improvisés sur le vif. Inspiré par le réalisateur mexicain Inarritu, Puzzle raconte en 58 minutes le destin de six personnages liés sans le savoir...

A Ociné, aujourd'hui, à 19h45. Gratuit. Le film est sous-titré pour les malentendants. Une collecte sera organisée pour permettre aux jeunes d'aller à Paris.

 
Source : La Voix du Nord du secteur de Maubeuge

Retour à la revue de presse

 

IRPA - Place Abbé de l'Epée - 59790 Ronchin - Crédits et Mentions Légales
Tel. : 03.20.85.10.26 - Fax : 03.20.86.09.50 - SMS : 06.87.33.75.23 (réservé aux personnes déficientes auditives)