Etablissement
 Histoire
 Projet d'établissement
 Organigramme
 Population accueillie
 Admission
 ARAPEO
 APEIR
 As. sportive et culturelle
 
     Modes de prise en charge
 SAFEP
 SSEFIS
 Structures de Ronchin
     -> Scolarisation
     -> Rééducation
     -> Hébergement
 Pôles Ressources Territoriaux
 SAES
 SESSAD
 Tremplin
 Ateliers
 
     Centre d'Audiophonologie
 
     Surdité
 Guide pratique pour parents
 
     Divers
 Revue de Presse
 Journal de l'IRPA
 Vidéos
 Boîte à outils

 


Etablissement -> Histoire

[1834 - 1899] [1900 - 1949] [1950 - 1974] [1975 - 1999] [2000 - 2013]

De 1950 à 1974 :

1950 :
  
 
  
  Cliquez sur cette photo pour l'agrandir

1952 : Création du centre "Marc SAUTELET" à Annappes (Villeneuve d'Ascq) par les Paralysés de France.
Départ des Handicapés moteurs de l'institut.

1956 : Décret du 9 mars fixant les conditions techniques d'agrément des établissements privés de cure de prévention pour les soins aux assurés sociaux, il comporte l'annexe 24 quater (déficients auditifs) qui sera modifié en 1970.

1961 : Travaux d'agrandissement et de modernisation (2 ailes de classes supplémentaires).

1963 : Création du CAEI (Certificat d'Aptitude pédagogique à l'Enseignement des Inadaptés ; plusieurs options dont celle des handicapés auditifs.

1966 : Départ de M. LUSSIEZ (directeur) arrivée de M. FONTAINE.

1967 : Un poste d'enseignement est libéré pour seconder le directeur.
Création du diplôme d'état d'éducation spécialisée.
Restructuration de l'internat (90% de la population), arrivée des premiers éducateurs.

1968 : Introduction de la méthode Verbo-Tonale.

1969 : Age de recrutement abaissé à 2 ans.
Création de la classe maternelle implantée à l'école Léon Frapié à Lille. (A partir de cette date, les structures d'intégration ne cesseront de se diversifier dans tous les domaines de l'enseignement ordinaire).
Encadrement hors scolaire. Assistances sociales, Educateurs spécialisés, Moniteurs éducateurs, Nourrices agréées, Surveillants.
Projet d'établissement : toujours recherche la meilleur insertion socio-professionnelle par une recherche de l'appropriation de la parole le plus normale possible. Deux moyens :

  1. La méthode Verbo-Tonale,
  2. L'intégration scolaire; création du placement familial spacialisé, de la demi-pension, adaptation de l'internat.

1970 : Prise en charge par la sécurité sociale.
Création du centre d'audiophonologie.
Création d'un poste d'orthophoniste
, un enseignant spécialisé y est détaché. Au titre des mesures transitoires, les enseignants justifiant d'un certain nombre d'années de fonctionnement obtiendront l'équivalence du certificat de capacité en orthophonie sans pouvoir exercer en libéral.
Ouverture de l'école d'orthophonie à Lille.
Le bâtiment des ateliers est démoli et remplacé par des ateliers modernes.

1971 : Un centre Public d'Audiophonologie vient compléter le structure existante.
Démarrage de l'intégration des sourds en milieu ordinaire, d'abord en école maternelle, puis à tous les niveaux : intégration partielle ou totale selon les cas.
Création des transports hebdomadaires et journaliers qui permettent aux enfants de garder un contact plus étroit avec leur famille.
Mise en place des placements familiaux destinés aux enfants dont le domicile est trop éloigné. Ils rentrent cependant chez eux chaque semaine.

1974 : Création du Centre Régional d'Education Spécialisée pour Déficients Auditifs (CRESDA) à Pont-à-Marcq, il accueille les enfants sourds de la rue Royale de Lille et des enfants sourds sur handicapés.

[1900 - 1949] <-  

 

IRPA - Place Abbé de l'Epée - 59790 Ronchin - Crédits et Mentions Légales
Tel. : 03.20.85.10.26 - Fax : 03.20.86.09.50 - SMS : 06.87.33.75.23 (réservé aux personnes déficientes auditives)